Emporter ses affaires.... ou pas...

Au tout début de la procédure, il vient naturellement la question des affaires que l'on veut prendre, et avec elle celle de savoir comment les amener.Il existe plusieurs moyens: par bateau, par avion, les prix varient et dans tout ça il faut faire un choix.

Oui mais...

Dans notre cas, nous sommes passés par plusieurs phases. Au départ, nous envisagions de prendre des meubles, pas tous bien sûr, mais au moins de quoi dormir et manger. Cela signifie prendre un container, un délai moyen entre 6 et 8 semaines pour recevoir les affaires sur place, et ce dans le cas où il n' y a pas de retard; mais il faut donc camper avant le départ et après l'arrivée ! 
Après avoir scruté à la loupe les blogs d'expatriés, je me suis dit que cela représentait quand même un sacré coût financier. Nos meubles ne valant pas ce prix là, était-il raisonnable de débourser de telles sommes? 

Le temps ayant passé, après de longues discussions à ce sujet, ma moitié et moi même en sommes arrivés à la conclusion que nous laisserons nos meubles ici; nous ne sommes pas attachés au matériel, ou plutôt nous avons appris à nous en détacher, ce qui rend l'exercice plus facile. Ainsi, l'argent économisé sur le transport, les taxes de dédouanements, et le temps par la même occasion, nous permettra de racheter ce dont nous aurons besoin une fois installés. Après tout, nouvelle vie, nouveau départ, nouveaux meubles, logique non?

Problème 1 réglé, ce qui ne veut pas dire que nous ne voulons RIEN emporter avec nous. Il y a quand même quelques affaires qui nous serons utiles. La suite logique a été de se dire que plutôt qu'un container complet, nous prendrions des malles, pour le peu de volume à transporter.
Et là le début de la galère, on regarde ce qu'on a, ce qu'on veut garder, on trie, change d'avis, rechange d'avis, et on finit par se dire que ... ben que rien, car le sentiment de perdition peut être tellement fort qu'il nous empêche même de penser !!
Donc là, on s'arrête, on respire un bon coup, et on se remet le cerveau à l'endroit !!

Et c'est là que la délivrance arrive ! Certaines des affaires que nous ne pensions pas pouvoir embarquer dans nos valises sont autorisées, on décide de ne garder que le strict nécessaire et tout le reste ne compte pas puisque nous avons l'essentiel :::notre famille !

Oui je sais, ça fait très fleur bleue n'est ce pas? Mais en même temps tellement vrai, au final, il nous faut juste rapatrier nos enfants, nos chiens, nous, quelques habits (ça tombe bien nous n'avons pas une grande garde robe), et tout le reste suivra: nouvelle maison, nouveaux meubles; nouveau climat, nouveaux habits.

Nous calculons donc comment faire rentrer tout ça dans les valises, et croyez moi, je suis très douée à Tétris, donc tout rentrera, et le jour J je vous mettrai même des photos !!!

 

Attention, ceci n'est pas un réquisitoire contre ceux qui décident d'emporter beaucoup d'affaires, loin de là. Il se trouve juste que cela nous correspond parfaitement, une sorte d'aventure comme nous en avons déjà connu. Nous ne possédons pas d'objets de valeurs, hormis pour certains une valeur sentimentale, mais comme déjà dit, nous ne sommes pas matérialistes, les gens que nous aimons sont dans nos coeurs et dans nos souvenirs, et nous trouverons notre bonheur même sans cela !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×