test linguistique

Hier 19 mai, mon homme a passé le test linguistique, j'ai nommé le TEF Canada (différent du Tefaq pour le Québec), preuve d'une bonne connaissance en français. Je m'explique sur le besoin (voire l'obligation dans notre cas) de le passer. 

En effet, en toute logique selon ce que vous aurez lu sur l'immigration au Nouveau Brunswick, il n'est pas forcément nécessaire de présenter un test de langue pour finaliser les dossiers et pouvoir prétendre à l'entrée dans cette province; en revanche, il est conseillé de bien se renseigner (oups on a un peu loupé un truc du coup et donc perdu du temps), car cela dépend de votre catégorie professionnelle, et la partie fédérale risque de vous le demander. Nous espérions passer à travers, mais râté pour nous, et bien sûr nous n'avons pas pensé à le demander durant l'entretien à Fredericton.

Il nous faut maintenant attendre les résultats, et donc encore 3 semaines ou plus pour encore peaufiner les dossiers, faire les photos aux normes demandées, avant d'aller à la banque pour payer les frais de dossiers en espérant que la notre fasse des chèques de banque en dollars canadiens ! et finir de faire certifier les dernières copies, car en fait, je dois bien avouer que j'ai fait une overdose durant cette partie Ô combien importante mais usante nerveusement, et j'ai un peu laissé tomber, bloqués par l'attente des tests (ce qui m'arrangeait il faut bien le reconnaître)

Car comme beaucoup d'autres qui suivent le même chemin, cela fait 17 mois que nous pensons, vivons et parlons Canada, quasiment tout notre temps est consacré à ce projet, nous agissons en grande partie en vue de partir ( travaux maison en vue de la vente, tri des affaires, achats limités dans le but de ne pas se surcharger le jour J sans vraiment savoir quand et SI cela va se faire au final ).

Alors en ce moment le moral n'est pas au beau fixe, malgré l'envie et l'espoir d'avancer plus vite, épuisée par ces mois d'attente mêlés au quotidien qui nous pèse, une sorte de baby blues en rentrant du voyage, qui comme un accouchement s'est fait désirer lui aussi, vécu avec tellement d'intensité, qui nous a permis de nous projeter dans une vie future, avec un retour à une réalité française qui nous a semblé si difficile ! 
Un break s'imposait, histoire de penser un peu à autre chose (du moins faire comme si), pour recharger un peu les batteries, même si j'avoue que ça n'a pas très bien marché !!

 

Mais allez, on va se remettre en selle, tout reviendra en ordre !!

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×